Vignobles Bordeaux

Edition du 04/10/2016
 

LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Coup de cœur

Château PIGANEAU

D’origine corrézienne, la famille Brunot s’est implantée dans le vignoble Saint-Émilionnais en 1922. Jean-Baptiste Brunot et son fils Vincent gèrent l’ensemble des propriétés. Quatre belles propriétés complémentaires qui offrent une belle gamme de vins élevés dans la plus pure tradition.


Au sommet. “Sous l’impulsion de mon fils Vincent, précise Jean-Baptiste Brunot, nous privilégions le fruit et réduisons l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse. Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix, c’est important de nos jours.” “Le 2012 est un joli millésime sur le fruit, nous dit Vincent Brunot, un vin qui s’ouvre bien, pas trop concentré comme l’était le 2010. Nous retrouvons beaucoup de notes de fruits rouges, c’est grâce à nos Merlots, ce 2012 est un vin vraiment très agréable, au nez comme en bouche. Le 2012 présente des vins fruités et déjà bien fondus avec une belle longueur en bouche. Ce ne sont pas des vins trop concentrés, ils sont très plaisants à déguster dès aujourd’hui. Château Le Gravillot est une toute petite cuvée, 6000 bouteilles produites sur un hectare d’un très joli terroir sur le plateau de Néac, tout proche de Pomerol, cela fait partie de nos plus belles parcelles. Nous l’élevons 100% en barriques neuves, c’est un vin concentré, avec de la matière. Château Tour de Grenet 2011 et 2012 sont deux très jolis vins, le 2012 s’appréciera peut-être plus facilement que le 2011, certes, bien mûr, avec plus de matière mais, qui demande à vieillir un peu pour être apprécié pleinement alors que le 2012 est plus ouvert, plus accessible dès maintenant. Au Château Piganeau, nous aménageons l’entrée pour recevoir les visiteurs, développons un accueil œnotouristique dans le chai, ce qui nous permettra aussi de participer aux journées “Portes ouvertes” de Saint-Emilion. Il y aura une entrée paysagée qui offrira un meilleur accueil. Nous avons l’avantage d’être au bord de la route près de Libourne, pas très loin de Saint-Emilion, c’était logique d’organiser cette “vitrine” pour recevoir les visiteurs au Château Piganeau.” On se fait effectivement vraiment plaisir avec ce millésime et ce Saint-Émilion GC 2012, épicé au nez, solide et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un beau vin très charmeur. Le 2011 est dans la lignée, bien dense, est très bien charpenté, riche, parfumé, aux notes de fruits mûrs, tout en bouche, un vin riche, au nez intense et complexe (fraise des bois, violette, cuir…), de couleur profonde, d’un bel équilibre, aux tanins savoureux. Le 2009, vraiment remarquable, est structuré, élégant, avec des tanins veloutés, associant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, ample et persistant en bouche. Le 2008, aux tanins amples, charpenté, est un vin de belle structure, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, groseille, poivre...), tout en persistance, de garde. Très savoureux 2007, avec ce nez puissant et délicat à la fois, un vin d’une grande harmonie en bouche, avec beaucoup de fruit, riche et fin, typé, de couleur profonde. Très beau 2006, médailles d'Argent à Paris et de Bronze à Bourg, de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, aux nuances de cassis et de grillé, aux tanins d’une grande suavité et d’une belle longueur. Superbe 2005, de couleur très foncée, aux notes de griotte et de framboise, aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. Faites-vous plaisir avec le Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet 2012, de robe grenat soutenu, aux notes de groseille surmûrie et d'humus caractéristiques, un vin de bouche charnue et parfumée, persistant en finale. Le 2011 est bien corsé, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Beau 2010, de belle robe intense, avec ces arômes subtils de fruits surmûris et de cannelle, un vin vraiment très harmonieux, typé et très structuré, d’une belle complexité. Le 2009, bien corsé, sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante et souple à la fois.

   

LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 09 99
Télécopie : 05 57 55 09 95
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA CROIX
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BEAUREGARD



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLES-GRAVES (LP)
BOURSEAU (LP)
CANON-CHAIGNEAU (LP)
PETITE CROIX
MOINES (LP)
VOSELLE (LP)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE*
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (LP)
PLINCE
ROQUEBRUNE (LP)
VALOIS
ARNAUDS (LP)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
SIAURAC (LP)*
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)
DE SALES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha en bio. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie. Je reste convaincu que l'agriculture biologique apporte un plus au vin.” Cela donne cet excellent Blaye Côtes de Bor- deaux rouge Excellence 2010, élevé en fûts de chêne, de belle robe soutenue, bouche puis- sante, charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin ou l’intensité s’allie à la souplesse, qui poursuit son évolution. Le 2009 est de couleur pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme. Beau 2006, bien charnu, ferme et persistant, tout en bouche, avec des arômes de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Goûtez le Tradition 2012, de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le Clairet est tout en séduction, floral, friand, parfait sur les grillades. Excellent blanc (Colombard et Ugni blanc), élevage en barriques sur lies, très fruité, avec, en bouche, une connotation de pomme cuite, bien équilibré, très séduisant. Très beau gîte sur place.

Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Télécopie :05 46 51 81 42
Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr

Château HENNEBELLE


Une propriété familiale de 11 ha de vignes, et des viticulteurs depuis cinq générations de père en fils, qui ont apporté leur savoir-faire et donné à leurs vins une qualité croissante au fil du temps. Son Haut-Médoc 2012 est excellent, bien typé, charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc. Le 2011, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et le fumé. Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de garde comme le 2009, au parfum de griotte et de sous-bois, d’une belle couleur profonde, de bouche puissante, très typé, un vin charnu et structuré. Le 2008, riche en couleur, corsé, charpenté, sent bon les fruits cuits et les sous- bois, et s’apprécie avec, par exemple, un pavé de bœuf flambé ou des rognons de veau à la bordelaise.

Pierre Bonastre
21, route de Pauillac
33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 94 07
Télécopie :05 57 88 51 13
Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-hennebelle.com

Château La ROSE- POURRET


Un vignoble familial (depuis 5 générations) de 8 ha d’un seul tenant. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (75%) et Cabernet franc (25%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Labours, vendanges manuelles, vinification traditionnelle, élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année... Le Saint-Émilion GC 2012 est très réussi, dense et puissant au nez comme au palais, avec ses tanins soyeux, au nez de fruits cuits (myrtille, fraise des bois), de bouche finement épicée. Le 2011, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, est un vin qui emplit bien les papilles, d'une finale très savoureuse. Très beau 2010, riche, aux tanins denses, ferme, très bien élevé, tout en nuances d’arômes (griotte, groseille, cannelle), de bouche riche et persistante, très équilibrée, dominée par les fruits cuits, idéal sur une selle d'agneau en persillé de truffe. Le 2009 séduit toujours autant, de couleur pro- fonde, complexe au nez (pruneau, épices), un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, avec des tanins veloutés mais puissants. Le 2008, complexe et harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement corsé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse. Le 2007 sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante et souple à la fois, un vin de couleur rubis profond, un vin parfait actuellement avec, par exemple, des tournedos pôélés et macaronis aux morilles ou un faisan à la fricassée de champignons sauvages.

Philippe et Laure Warion

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 13
Télécopie :05 57 74 43 93
Email : chateau.larosepourret@wanadoo.fr
Site personnel : www.la-rose-pourret.com

CHATEAU DU MASSON


Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Découvrez ce très beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2009, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Le 2006 se goûte actuellement très bien, à dominante de pruneau, un vin très savoureux, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, de belle évolution. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2009, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2011, est toujours l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé, associant nervosité et suavité, de belle finale, parfait sur une terrine.

Michel et Françoise Gautey
1, le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : chateaudumasson@vinsdusiecle.com
Site : chateaudumasson


> Nos dégustations de la semaine

Château Les GRAVES


Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant. Un vignoble de 20 ha de vignes en culture traditionnelle, avec un souci de modernité. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).
Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Réserve 2012, terroir argilo-graveleux, Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 40%, élevage en barriques, avec ces notes intenses de fruits surmûris, de très bonne bouche, gras, savoureux et corsé, ferme et épicé, avec des tanins bien présents. Le 2011, de couleur soutenue aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés. 
Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2014, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, de bouche puissante, aux tanins soyeux, est charnu comme il se doit, tandis que le 2013, avec ses senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte), joue plus la carte de la rondeur, et se plaira sur des cailles rôties.
Goûtez le Bordeaux rosé 2015, de belle teinte, tendre, parfait sur des sardines, et ce très joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2015, élevage en barriques, de robe jaune clair, puissant et bouqueté, séduisant par sa suavité et sa persistance d’arômes, idéal avec une côte de veau à la crème comme sur des palourdes farcies.

Jean-Pierre et Julien Pauvif

Château CAMBON LA PELOUSE


Annick, Jean-Pierre Marie et leur fils Nicolas président aux destinées des lieux depuis 1996. Le sol est composé de grosses graves maigres et sableuses du quaternaire. Ces graves très profondes permettent un drainage performant et contribuent également au réchauffement du sol et ainsi à la maturation des raisins.
“Le contrôle de la maturité est quotidien, explique-t-on, les raisins vendangés sont triés par passage sur deux tables de tri; 16 mains s’activent pour éliminer tous les petits déchets encore présents. Le cuvier est doté de trente cuves Inox thermorégulées de différents volumes (88 hl à 200 hl ). Depuis plus d’une dizaine d’années, nous avons adopté la technique de débourbage ( élimination des bourbes ) sur les raisins vendangés mécaniquement et de macération pré-fermentaire (de 6 à 8 jours à 4-5°). La régulation thermique des cuves permet d’adapter la température de vinification à la qualité du raisin. La macération post-fermentaire de 2 à 3 semaines apportera la stabilité de la couleur et une qualité tannique.”
Cela donne ce Haut Médoc Cru Bourgeois 2013, 50% Merlot, 47% Cabernet-Sauvignon, 3% Petit Verdot, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale. Beau 2012, coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux arômes de réglisse et de mûre. Le 2011, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus.
Goûtez le Haut Médoc Château Trois Moulins 2013, 52% Merlot, 33% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le 2012, de couleur rubis, équilibré, aux tanins fermes, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, que l’on peut déboucher avec des paupiettes de veau aux olives vertes ou des rognons de veau à la moëlle.

Annick et Jean Pierre Marie

Château D'ARRICAUD


L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fut nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration. Dès cette époque, le domaine fut l’objet de soins et d’agrandissements avec des cépages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour mettre en valeur et développer le vignoble.
Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble comprend 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à astéries.
Tout cela explique son graves rouge Grand Vin 2012, charnu comme il se doit, au nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices...). Excellent 2011, au nez finement épicé, un Vin riche, mêlant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le 2010, avec des notes de cassis et de framboise, des nuances finement épicées (cannelle, poivre), est un Vin souple et dense, corsé, avec des tanins mûrs et présents.
Le graves rouge Réserve du Comte 2012, de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, est tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le 2011 mêle charpente et finesse, de bouche puissante, un Vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique, avec des tanins amples et bien structurés.
Excellent graves blanc 2014, rafraîchissant, aux arômes flatteurs d’agrumes et de genêt, de bouche délicatement suave.

Isabelle Labarthe

> Les précédentes éditions

Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015

 



Château de COUDOT


Château ROUGEMONT


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine de VIAUD


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château Les GRAVES


Clos RENÉ


Château du MOULIN VIEUX


Château PLINCE


Château de LAUBERTRIE


Château TOUR-du-ROC


Château La MARZELLE


Clos BELLEVUE


Château des GRAVIÈRES


Château HENNEBELLE


Château CANON-CHAIGNEAU



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU FABAS


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE ALARY


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales