Vignobles Bordeaux

Edition du 14/08/2018
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard ou une omelette aux champignons. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2010 : couleur grenat, connotations de fraise des bois et d'épices au nez, en bouche se décèle des notes de groseille et de grillé, un beau vin savoureux, classique, mêlant souplesse et structure.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BEYNAT


Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroir, l’harmonie et l’équilibre de nos vins.” Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2015 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, qui associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016, toujours Bio, bien sûr, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux, vraiment agréable. Le Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2014, élevé 12 mois en fûts, de belle robe pourpre, est un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie une finesse tannique à une rondeur persistante.  Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friand, vif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignon, macération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive. Il y a encore le Saint-Emilion Terre Amoureuse 2015, médaille d’Or Concours Bio Aquitaine, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, est très savoureux, dense et généreux, avec des senteurs de fruits rouges mûrs, épicé en bouche, harmonieux, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Le 2014 se goûte très bien, à dominante de pruneau, un vin ample en bouche grâce à des tanins soyeux, aux nuances de cerise noire et d’humus.

Alain Tourenne

33350 Saint-Magne-de Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, est le gérant depuis le début de l’année, et compte bien développer l’activité commerciale, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2012, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, chaleureux, de bouche persistante aux nuances de fumé et de prune caractéristiques, de belle évolution. Beau 2011, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale, parfait sur un gigot d'agneau rôti au four ou une côte de bœuf marchand de vin. Le Bordeaux Supérieur rouge L’Or Rouge 2011, au nez de violette et de sous-bois, est tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, de bouche pleine, un vin d’excellente évolution comme le Bordeaux Supérieur rouge 2011. très parfumé (framboise, groseille, cassis), un vin qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2014, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, est un vin corsé mais souple comme il le faut. Quant au Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2016, il a une très jolie robe, un vin tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits rouges frais et de rose, d’une jolie finale parfumée.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

Château DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 16 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Au Château David, nous dit Thierry Kerdreux, les vendanges 2017 se sont bien passées, il y a eu quelques pertes dues au gel mais nous avons pu recueillir 22% de la récolte. Les vendanges se sont déroulées parcelle par parcelle afin d'essayer d'avoir la meilleure maturité. L'assemblage est nettement satisfaisant, un millésime rond, fruité, avec beaucoup de matière. Ses ventes, cette année : Château Les Abedes 2016, Château Les Hauts David 2016, Château David 2016, plus une nouvelle cuvée 2016 à base de Petit Verdot uniquement. Nous continuons notre orientation vers Terra Vitis. Les investissements se font vers la thermorégulation et nous planterons 2 ha en Cabernet, Petit Verdot et Merlot. Il peut être satisfait de son Médoc 2015, gras, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, où s’entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, un beau vin très classique, marqué par des nuances de pruneau confit, de belle garde. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse.  Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Les Hauts de David 2015, plus boisé, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 se goûte très bien, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche. Goûtez le Château Les Abèdes, dégageant un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, de jolie charpente.

Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Téléphone :06 89 16 07 70
Email : chateaudavid@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris, parfait avec un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc.  Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château Le SÈPE


L?exploitation de ce vignoble de 23 ha a été reprise début 2009 par Catherine et Dominique Guffond après une formation en viticulture et œnologie.
Ils proposent ce Bordeaux rouge cuvée Initiale 2014, 70% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 15% Malbec, élevage en barriques de chêne français 12 mois, de bouche classique, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes au palais, d?une belle ampleur (9,90 €). 
Le Bordeaux rouge cuvée Classique 2014, 70% Merlot, 15% Cabernet Sauvignon et 15% Cabernet franc, vignes de 24 ans en moyenne, 12 mois en cuves, est bien corsé, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs, un vin aux tanins souples (7,20 €). L?Entre-Deux-Mers 2016, délicat, est tout en persistance aromatique, mêlant finesse et suavité, aux notes d?amande fraîche et de pêche blanche. Chambres d?hôtes.

Catherine et Dominque Guffond
Le Bourg
33350 Sainte-Radegonde
Tél. : 06 86 90 88 18
Email : chateaulesepe@orange.fr
www.chateaulesepe.com


Château PIGANEAU


Au sommet. Vincent Brunot poursuit la tradition familiale qui est de privilégier le fruité et de réduire l?apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse. Nous restons raisonnables dans l?élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix.?
?Château Le Gravillot, poursuit Vincent Brunot, est une toute petite cuvée, 6000 bouteilles produites sur un hectare d?un très joli terroir sur le plateau de Néac, tout proche de Pomerol, cela fait partie de nos plus belles parcelles. Nous l?élevons 100% en barriques neuves, c?est un vin concentré, avec de la matière.
Au Château Piganeau, nous aménageons l?entrée pour recevoir les visiteurs, développons un accueil œnotouristique dans le chai, ce qui nous permettra aussi de participer aux journées ?Portes ouvertes? de Saint-Émilion. Il y a une entrée paysagée qui offrira un meilleur accueil. Nous avons l?avantage d?être au bord de la route près de Libourne, pas très loin de Saint-Émilion, c?était logique d?organiser cette ?vitrine? pour recevoir les visiteurs au Château Piganeau.?
?Le 2016 est un grand millésime que ce soit dans nos trois propriétés, en Bordeaux, en Lussac Saint-Émilion ou dans notre Grand Cru de Saint-Émilion, nous explique Vincent Brunot.
J?aime privilégier le fruit plutôt que le boisé, j?aime les vins harmonieux, souples et équilibrés, d?une belle élégance. Le terroir de Piganeau est composé de sables cela donne beaucoup de finesse dans les tanins du vin, en 2015 nous avons beaucoup de matière. Le 2015 est très belle année, vin très équilibré avec des degrés maîtrisés, belle couleur, beaucoup de matière, un vin plus corsé mais très harmonieux que l?on pourra apprécier dans sa jeunesse grâce aux tanins bien mûrs, la bonne maturité des raisins a apporté de la souplesse mais le vin a un joli potentiel de garde.
Nous commercialisons actuellement Château Tour de Grenet 2015 et Château Maledan 2015, des vins délicieux. Château Maledan 2012, 2014, et 2015 sont à la vente, cette propriété est située sur le plateau de l?Entre-Deux-Mers. 13 ha sur un terroir homogène d?argile et de graves. Un terroir plus chaud qu?à Lussac. Les raisins arrivent facilement à maturité, des vins fruités, très gourmands, très accessibles. Mon épouse Béatrice m?aide, elle travaille à temps partiel avec moi, elle s?occupe de la partie administrative et de l?accueil des clients.?
On excite ses papilles avec ce Saint-Émilion GC 2016, de couleur rubis soutenu, un vin typé, est très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2015, tout en bouche, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement boisées, un vin d?une jolie concentration, ample et épicé en finale. Le 2014, parfumé, associe couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d?épices, ample en finale. ?Château Piganeau 2014, 100% Merlot puisque nous n?avons plus que des Merlots sur la propriété, est un vin un peu plus souple, sur le fruit, grande finesse des tanins. Nous avons eu une très belle arrière-saison, un été indien qui a permis de concentrer les baies juste avant les vendanges. Depuis quatre ans nous faisons un léger boisé, nous renouvelons par tiers nos barriques de chêne français. L?idée est d?avoir un boisé pas trop prononcé qui laisse le fruité s?exprimer pleinement.? Le 2012, épicé au nez, solide et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, est un beau vin très charmeur et très abordable. Le 2011 est dans la lignée, bien dense, est très bien charpenté, riche, parfumé, aux notes de fruits mûrs, tout en bouche, un vin riche, au nez intense et complexe (fraise des bois, violette, cuir?), de couleur profonde, d?un bel équilibre, aux tanins savoureux, et s?accorde parfaitement avec une épaule d'agneau braisée ou un chapon rôti. Le 2009, vraiment remarquable, est structuré, élégant, avec des tanins veloutés, associant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau.
Le Bordeaux Supérieur rouge Château Maledan 2016, charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, est tout en nuances avec des notes de griotte mûre.

Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 55 09 99
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr
www.vignobles-brunot.fr


Domaine de CARTUJAC


Ce propriétaire peut être satisfait de son Château la Bridane Saint Julien 2012, provenant d?un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises, qui associe charpente, élégance et puissance aromatique, concentré, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits rouges surmûris et de cuir, d?un beau potentiel d?évolution. Le Domaine de Cartujac Haut-Médoc 2012, vignoble de 10 ha, sols de graves graves, argilo-graveleux, est de belle robe pourpre, aux tanins mûrs, dominé par le cassis et la framboise, charnu comme il le faut poursuit son évolution.
Goûtez aussi son Château du Périer Médoc 2012, vignobles de 7 ha, sols similaires, d?une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d?épices, bien structuré.

Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 05 56 59 91 70
Fax : 05 70 61 10 78
Email : contact@vignobles-saintout.fr
www.vignobles-saintout.com



> Les précédentes éditions

Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017

 



Château FILHOT


Château des MOINES


Château FAYAU


Château GRAND-MAISON


Château LAJARRE


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château VAISINERIE


Château MAUVINON


Château HAUT-MACÔ


Château TRONQUOY-LALANDE


Château de ROQUEBRUNE


Château DESMIRAIL


Château HAUT-LAGRANGE


Château MAZERIS


Domaine de CARTUJAC


Château SAINT-HILAIRE


Domaine de VIAUD


Château de MAUVES


Château BALESTARD La TONNELLE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château PENIN


Château CLOS des PRINCE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LE DESTRIER


Château PLINCE


Château PANCHILLE


Château BELLE GARDE


Château BEAUREGARD


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BOIS CARRÉ


Château HOURTIN-DUCASSE


Château RAYMOND-LAFON


Château CASTERA


Château LAFLEUR du ROY



DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE TROTEREAU


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU MONT REDON


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE GOURON


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


SCEA CHATEAU CAILLIVET


LA BASTIDE BLANCHE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales